A propos

 

 

 

 

Nicole Crestou poursuit ses installations en terre crue, mises en scène pour se détruire au cours de l’exposition. L’espace dicte la scénographie. Les installations sont composées d’éléments répétés. La terre crue côtoie parfois la terre cuite.

 

Les sculptures réalisées représentent en général le corps humain et les animaux domestiques ou campagnards. Elles sont exécutées pour l’essentiel en grès et présentées dans des installations en extérieur. La figuration, classique pour les bustes et portraits, est beaucoup plus libre de facture dans les têtes d’expression et les animaux qui se rattachent à l’art singulier. Les couleurs des émaux de grès utilisés sont également peu naturalistes.